Vélo en libre service façon Nice …. vélo bleu pour la ‘verte ville’

La ville de Nice va prochainement mettre en fonction en juillet de l’an 2,2zero,9 prochain, son système de vélo en « libre service » … Par vélo en « libre service » la ‘ville’ entend un coût d’abonnement (quotidien, hebdomadaire, mensuel ou annuel) auquel s’ajoute un coût horaire après la première demi-heure, le tout payable, surtout, en carte bleue.

Une grande partie des stations sur les 90 prévues pour cette phase de travaux sont presque terminées. Les panneaux photo-voltaïques pour les alimenter pas toujours dans le sens du soleil, les parcs de stationnement sont disposés « uniquement dans l’hyper-centre […], avant que le dispositif ne s’étende aux autres quartiers de la ville » 1. Comme la prolongation de la ligne 1 du tram qui n’ira peut-être jamais jusqu’à l’Ariane, pourrait-on objecter.

Dire que les conditions des usagers du vélo dans notre ville ne sont pas idéales en terme de sécurité, de stationnements et de pistes cyclables pourrait

Permanence politique Estrosi c - Google Map

Permanence politique Estrosi c - Google Map

être taxé de manque d’objectivité vu les verts efforts en matière de développement durable du maire de Nice. Cependant, découvrir que des places de stationnements pour vélo sont détruites lors de l’installation des stations « vélo bleu » (par exemple à côté de la médiathèque Nucéra, à l’angle Risso-Barla), offre un détail objectivement significatif de la volonté d’aménager des espaces pour les vélos. De plus, les travaux de cette station ont finalement été annulés, il y aurait des fils électriques gênants, à ben tiens j’avais pas vu sur les plans… En ajoutant la broutille des vingtaines voire trentaines de places de stationnements cycles que monsieur le maire (ex champion de gros cube, et sans pédales) s’accorde devant sa permanence. Ici, aucun rapport entre déplacement urbain et citoyenneté, mais uniquement satisfaction de l’intérêt égocentrique et mini « trucage » du nombre de places de stationnements.

D’après l’enquête « la France du vélo » (2008) » 2 réalisée par l’association FUBicy et le Club des villes cyclables, avec vingt-quatre kilomètres de pistes, Nice se classe devant la ville de Chartres (22,8 km), mais loin derrière la ville de Lille et ses 573,5 kilomètres de pistes en agglomération. Encore une perle ben d’aqui, « Concernant les (véritables) pistes cyclables » en opposition avec le réseau actuel « constitué actuellement de 29 km de pistes et de bandes cyclables (zones matérialisées par de la peinture) » 3. Actuellement de nouvelles pistes sont tracées mais pas toujours trés sécurisées, avec parfois de belles et dangereuses erreurs de réalisation, non mises à jour depuis janvier 2008 sur le plan du réseau cyclable disponible en ligne 4 et encore moins connectées entre elles… On ne sera pas étonné alors que la ville de Nice vienne récemment de recevoir la superbe note de 5/20 au palmarès de l’altermobilité, ce qui la classe en 29ème position des villes les plus favorables aux alternatives à l’automobile 5.

Espace public tu deviendras chaland

Bientôt votre station velobleu et 120 nouvelles pubs

Bientôt votre station velobleu et 120 nouvelles pubs

Tous ces aménagements commerciaux et publicitaires, 120 nouveaux ‘mobiliers’ d’ici 2012 6, se font alors qu’en parallèle les jardins publics sont fermés les uns après les autres (en ce moment travaux sur les jardins de la villa Thiole), c’est encore le constat que l’espace public « libre et non marchand » devient chaque jour de plus en plus rare. Constat augmenté par les prochaines affaires judiciaires qui opposeront des usagers de planches à roulettes ou encore un artiste de la rue Rosseti pour leurs occupations respectives de l’espace public alors que les cafetiers, restaurateurs et autres commerçants ne cessent d’agrandir leurs zones de chalandises. Ainsi avec les vélos bleus, made in china, c’est encore l’emprise au sol du domaine public à vocation strictement commerciale qui augmente.

Le développement durable : une bouffée d’air pour durer dans le développement.

« Le marché a été attribué à Véloway, société Véolia, pour une durée de 15 ans. Coût annuel : 3,3 millions d’euros (pour des recettes d’abonnement et de location estimées à environ à 1 million d’euros) » 7. Histoire de changer, Véolia, ex Vivendi environnement, va posséder un marché supplémentaire dans notre « ville vertolia » – propreté, eau, parkings, transports, parcmètres, et quoi encore ma mer ? … – de quoi imaginer une avenir radi€ux pour les vélobl€us. Mais malgré tout « L’impact financier final sera donc tributaire du succès de ce dispositif. » 3 ouf !

Avec les vélos bleus, plus de cyclistes pour la vélorution ! mais uniquement par tranches de 1/2h !

Il existe en général du positif et du négatif dans toute proposition de développement, seulement, au lieu de les empiler les unes sur les autres comme des châteaux de cartes (postales!), l’amélioration de la mobilité à vélo à Nice devrait passer par une phase concernant les personnes qui se déplacent déjà à vélo: zones sans voitures, stationnements, remonte-pente et/ou porte-vélo installé sur les bus des collines (par exemple comme à San Francisco)… Ainsi il est quand même prévu (avant 2013 !) de « favoriser l’intermobilité », d’étendre le réseau cyclable à 125 kms, et « d’appliquer le double sens cyclable » 8

VÉLORUTION!!!!!

1 Nice-matin; « Vélos-stations » : l’installation a débuté

http://www.nicematin.com/ta/libre-service/185911/nice-velo-stations-l-installation-a-debute

2 Fubicy.org; Enquête « la France du vélo » (2008) : du palmarès à l’observatoire

http://fubicy.org/spip.php?article190

Résultats 2007 complets, bruts.

http://fubicy.org/IMG/xls/enquete2007cvcfub_brut08.xls.xls

3 Cyclesud.fr , vélo en libre service à Nice

http://www.cyclesud.fr/region/libre-service-nice.html

4 Nice.fr; Réseau cyclable et carte interactive

http://www.nice.fr/Transport/Le-velo/Plan-du-reseau

5 Carfree France; Palmarès de l’altermobilité 2009

http://carfree.free.fr/index.php/2009/07/07/palmares­de­laltermobilite­2009/

6 Ecommercemag.fr; Clear Channel France, en charge du mobilier urbain de Nice

http://www.ecommercemag.fr/xml/Breves/2009/06/12/29786/Clear-Channel-France-en-charge-du-mobilier-urbain-de-Nice/

7 Développement durable le journal; Nice en vélo et en bus

http://www.developpementdurablelejournal.com/spip.php?article3994

8 Nice.fr; Dossier de présentation vélo en libre service;

http://www.nice.fr/content/download/9173/51229/file/VELO.pdf

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s